FUTURE OF WORK

Contact : Solenn Marquette (MBA’09D) [email protected].


Le monde du travail connaît des changements radicaux et de nouveaux enjeux, fortement accentués par la crise actuelle, comme l’impact des nouvelles technologies sur les emplois et métiers, l’avènement de nouveaux modèles organisationnels et de la gig economy, l’arrivée des milléniaux sur le marché du travail, le rôle de plus en plus actif des consommateurs face aux enjeux climatiques et sociétaux.Réfléchir aux enjeux et aux évolutions du monde du travail et identifier dans nos environnements les solutions concrètes pour construire un futur souhaitable.

Ces changements questionnent à titre individuel, organisationnel et sociétal : Comment nos organisations peuvent-elle adapter leur modèle d’affaire, leur rôle, leur création de valeur, leurs métiers ? Quel nouveau rôle pour les fonctions RH et pour le leadership dans ces environnements agiles et fonctionnant de plus en plus en réseaux?


RĂ©sultats de la grande enquĂŞte de juin 2020

Loader Loading...
EAD Logo Taking too long?

Reload Reload document
| Open Open in new tab

Download


Le 23 mars 2021

Le leadership au service du collectif : effet d’annonce ou changement de paradigme ?

« Intelligence collective, « servant leader », « manager-coach », « organisation distribuée », « gouvernance partagée », etc. : ces concepts pointent-ils des évolutions à la marge de nos systèmes organisationnels et du rôle des leaders ? Ou préfigurent-ils au contraire une mutation réelle de nos manières de travailler et de diriger ? Face aux attentes des nouvelles générations et aux évolutions sociétales en cours, accélérées par la crise de la covid, les systèmes pyramidaux vont-ils perdurer ?

Quelles seraient dès lors les nouvelles qualités et compétences demandées aux leaders ? Le leadership au service du collectif est-il réservé à certains types de personnalité ou d’organisations ?

Dans le contexte de crise actuel, est-ce le moment de changer, à titre individuel, organisationnel ou sociétal ?

Vincent Lenhardt

Président de Transformance Pro, première école de coaching en France, et Senior Advisor auprès du cabinet Bain & Company

Philippe Bernard

Associé du fonds d’investissement Fondations Capital, et ancien Président Directeur Général du groupe Elis, entreprise familiale devenue leader européen dans le domaine des services à l’entreprise en matière d’hygiène, de confort et de bien-être


16 décembre 2020

La mission sociale ou environnementale comme levier de performance économique de l’entreprise ?

  • La recherche de profitabilitĂ© d’une organisation s’oppose-t-elle Ă  sa prise en considĂ©ration de l’intĂ©rĂŞt collectif et des enjeux sociaux et environnementaux de son activitĂ© ?
  • Comment certaines sociĂ©tĂ©s ont-elles su transformer leur mission sociale ou environnementale en levier de crĂ©ation de valeur et de performance Ă©conomique ?
  • Les entreprises traditionnelles peuvent-elles rĂ©pondre Ă  la demande croissante de respect d’enjeux sociaux et environnementaux de la part de leurs clients, collaborateurs et partenaires ? Comment et oĂą placer le curseur ?
  • Est-ce le moment, en cette pĂ©riode de crise sanitaire et Ă©conomique ?
  • De nouveaux systèmes de gouvernance et de nouvelles pratiques managĂ©riales sont-ils nĂ©cessaires pour supporter ces transitions ?

Emery Jacquillat et Laurence Méhaignerie partageront avec nous leurs expériences croisées de direction et de financement de sociétés qui allient projet de croissance et mission sociétale. Les échanges se poursuivront ensuite en sous-groupes pour réfléchir ensemble à des solutions applicables à nos environnements respectifs.

Laurence MĂ©haignerie
Laurence Méhaignerie est associée co-fondatrice de Citizen Capital,  l’une des premières sociétés de gestion dédiée à l’investissement à impact en France.
Depuis 2008, Citizen Capital  finance et accompagne la croissance de startup et de PME qui contribuent à relever les défis sociaux et environnementaux majeurs auxquels nous faisons face.
Préalablement, Laurence a été chercheur associé à l’Institut Montaigne. Co-auteur du rapport Les oubliés de l’égalité des chances qui a lancé le débat sur l’opportunité de politiques d’affirmative action en France, Laurence a co-rédigé puis coordonné le lancement de la Charte de la diversité dans l’entreprise en 2004. Elle a été conseiller technique auprès du Ministre délégué à l’égalité des chances en 2005-2006. Franco-américaine, Laurence a grandi en Bretagne. Passionnée par la question du rôle de l’entreprise et de la finance dans la société, elle a initié avec une cinquantaine de dirigeants la Communauté des Entreprises à Mission, qui fédère des entreprises qui alignent leur projet de croissance sur leur mission. Laurence a commencé sa vie professionnelle comme journaliste au Moniteur

Emery Jacquillat
Emery Jacquillat est un entrepreneur, pionnier de la vente sur internet, il fait le pari audacieux de relancer la Camif en 2009, en misant sur la Qualité, la fabrication Française et le développement Durable.
La Camif est devenue une des 1ère BCorp et Entreprise à mission en France, montrant que l’on peut concilier profit et impact positif sur les enjeux sociaux et environnementaux.
Engagé, audacieux, innovant, Emery Jacquillat croit à l’entreprise comme puissant levier de transformation de la Société : il est également président de la Communauté des Entreprises à Mission. En 2013, il est élu Personnalité e-commerce de l’Année par le magazine LSA. En 2018, il reçoit le Prix de la Culture du Rebond au Printemps de l’Optimisme.


2 juillet 2020

Le télétravail comme nouvelle norme ?
Enjeux et impacts du télétravail pour les individus et les organisations

  • Quelle(s) opportunitĂ©(s) pour les organisations de dĂ©velopper le tĂ©lĂ©travail ? Ă  quels types de postes, d’organisations, de secteurs est-il adapté ?
  • Quelles règles du jeu mettre en place et comment ?
  • Le tĂ©lĂ©travail sert-il rĂ©ellement l’intĂ©rĂŞt des collaborateurs ?
  • Comment les managers peuvent ou doivent-ils adapter leur encadrement d’équipe ?
  • Comment garder le contact, la cohĂ©sion d’équipe, le sentiment d’appartenance des collaborateurs ?
  • Quels dĂ©fis ou risques prĂ©sente ce mode de fonctionnement et comment les adresser ?

Jean-Claude DELGENES
Jean-Claude DELGENES est Ă©conomiste de formation. Ancien chargĂ© de mission au ministère de l’Industrie, il a fondĂ© en 1989 Technologia, un cabinet spĂ©cialisĂ© dans la prĂ©vention des risques professionnels et notamment, depuis quelques annĂ©es, des risques psychosociaux.
À ce titre, il a conduit des missions à France Télécom /Orange, à La Poste et au Technocentre de Renault à la suite de crises suicidaires. Il est intervenu également sur d’autres missions à Jussieu dans le cadre du dossier amiante, au Conseil d’État, à Sciences Po, au journal Le Monde ou encore à la Société Générale suite à l’Affaire Kerviel.
Il a également conduit de vastes enquêtes, notamment sur le lien entre les conditions de travail des journalistes, la production de l’information et la qualité du débat démocratique ou encore sur l’impact du travail sur la vie privée. Jean-Claude DELGENES se définit donc un expert engagé dans la société au service du dialogue social.
Il est également auteurs de divers ouvrages comme «  Burn Out : Idées Reçues » publié en 2017 aux éditions du Cavalier Bleu avec les Docteurs Agnés Martineau et Bernard Morat.

Rodolphe DUTEL
Rodolphe Dutel est le fondateur de Remotive, plateforme de recrutement anglophone spécialisée autour des postes opérant 100% à distance, dans le secteur de la Tech.
Il a auparavant dirigé les Opérations de la société internet Buffer, dont la centaine de collaborateurs fonctionne de manière totalement distribuée sur 15 pays, sans bureaux.
Avant de se spécialiser sur ces fonctionnements en 100% télétravail, Rodolphe a tenu des rôles de développement commercial au sein de Google et de conseil en management au sein du cabinet Accenture.